Imprimer la page Retour

WebForm
Pour la quatrième campagne consécutive, les expéditions de cognac poursuivent leur ascension avec une évolution de + 8,2 % en volume et + 5,4 % en valeur. Le cap record des 200 millions de bouteilles expédiées sur la campagne a ainsi été franchi (205,9 millions de bouteilles). Avec 3,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires départ Cognac, la filière contribue largement à l’excédent commercial des Vins et Spiritueux français et pèse ainsi près d’un quart de la valeur totale des V&S français à l’export se plaçant en tête des grandes appellations.
Campagne 2017-2018 : les exportations de cognac franchissent un nouveau record et dynamisent les résultats nationaux en matière de vins et spiritueux
13/08/2018

Communiqué de presse du BNIC le 13 août 2018.


Pour la quatrième campagne (1) consécutive, les expéditions de cognac poursuivent leur ascension avec une évolution de + 8,2 % en volume et + 5,4 % en valeur. Le cap record des 200 millions de bouteilles expédiées sur la campagne a ainsi été franchi (205,9 millions de bouteilles). Avec 3,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires départ Cognac, la filière contribue largement à l’excédent commercial des Vins et Spiritueux français et pèse ainsi près d’un quart de la valeur totale des V&S français à l’export se plaçant en tête des grandes appellations.

Des résultats positifs sur l’ensemble des zones.

Avec 89,8 millions de bouteilles expédiées sur la campagne, soit + 9,4 % en volume et de + 0,2 % (2) en valeur, la filière Cognac renforce encore son positionnement en ALENA (3)(9ème campagne consécutive de croissance). Marché leader, les Etats-Unis portent cette dynamique avec 86,5 millions de bouteilles expédiées sur la campagne. « La catégorie des alcools bruns est en pleine croissance sur le marché américain. La présence historique du cognac et les investissements constants des maisons sur ce marché permettent dans ce cadre de conforter la performance des expéditions de cognac vers ce pays », explique Patrick RAGUENAUD, président du Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC).

Sur la même période, les expéditions vers la zone Extrême-Orient (4) continuent leur progression avec 60,9 millions de bouteilles expédiées (+ 13,5 % en volume et + 12,4 % en valeur). La Chine porte cette croissance sur la zone avec près de 26,2 millions de bouteilles expédiées. Pour le président du BNIC, « ces bons résultats confirment l’appétence durable des Chinois pour les cognacs, alors même que nous restons dans un contexte de normalisation du marché ».

Les expéditions en Europe (5) restent quant à elles stables avec – 2,0 % en volume et + 3,0 % en valeur, soit des expéditions totales de plus de 41,3 millions de bouteilles. Ces résultats sont liés à des expéditions en légère baisse sur l’Europe de l'ouest et du Nord, mais aussi à la poursuite de la croissance sur le pôle russe (Russie et Lettonie). « S’agissant plus particulièrement du Royaume-Uni, premier marché européen, les expéditions restent là aussi stables, et ce malgré le contexte du Brexit », précise Patrick RAGUENAUD.

Un potentiel de développement important sur le reste du monde.

La croissance des expéditions se confirme ainsi sur des zones à fort potentiel - Afrique du Sud, Vietnam, Océanie, Caraïbes (6) - pour atteindre des résultats à hauteur de + 12,2 % en volume et + 5,3 % en valeur.

Additionnées, ces nouvelles zones d’opportunité représentent aujourd’hui plus de 6,7 % des volumes globaux expédiés, soit près de 13,9 millions de bouteilles.

Des expéditions en croissance pour l’ensemble des catégories VS, VSOP et Qualités vieilles.

Représentant chacune 50 % des volumes totaux, les catégories VS et VSOP/Qualités vieilles confortent leur bel équilibre sur la campagne.

Pour le président du BNIC, Patrick RAGUENAUD, « la belle dynamique que nous rencontrons aujourd’hui sur nos trois qualités s’explique par les bons résultats du cognac sur l’ensemble de ses marchés, avec des modes de consommation variés ».

La qualité VS confirme son succès. Toujours portées par la dynamique nord-américaine, les expéditions de VS (7) - comptant pour la moitié des expéditions de cognac – continuent aujourd’hui leur progression en volume + 6,0 % et en valeur + 4,1 %.

Représentant un peu moins de 40 % des volumes, les expéditions de VSOP (8) confirment leur hausse sur la campagne, soit une variation de + 10,0 % en volume et + 2,1 % en valeur.

Les qualités vieilles connaissent également une croissance significative avec + 12,4 % en volume et + 10,3 % en valeur, directement liée aux bons résultats en Extrême-Orient.

Le cognac : fer de lance des exportations de vins et spiritueux en France.

Selon la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France et de la Fédération Française des Spiritueux, en 2017, les exportations de spiritueux français atteignent des records et franchissent la barre des 4 milliards d’euros, pour un total de 437 millions de litres (+2,4%).

Les cognacs dynamisent très fortement l'ensemble, représentant 70 % de la valeur de ces exportations.

À l’échelle de l’ensemble des Vins et Spiritueux français, le cognac représente près d’un quart de la valeur total des expéditions.


Forts des bons résultats de la filière qui confirment le dynamisme de l’Appellation et son rayonnement à l’international, « les viticulteurs et négociants Cognac sont confiants dans leurs perspectives à venir et continuent aujourd’hui de pleinement s’investir dans le développement de leur filière et la qualité de leurs produits » conclut Christophe Forget, vice-président du BNIC.


(1) Période allant du 1er août de l’année N au 31 juillet de l’année N+1.
(2) Chiffre lié à l’évolution du taux de change Euro/Dollar.
(3) ALENA : Accord de libre-échange Nord-américain (ALENA), signé entre le Canada, les États-Unis et le Mexique.
(4) Extrême-Orient : Asie du Sud-Est (Corée du Sud, Hong Kong, Malaisie, Singapour, Taïwan, Thaïlande), Chine, Japon.
(5) Continent européen.
(6) Caraïbes : Bahamas, Jamaïque, République Dominicaine, Haïti, Cuba, Trinité-et-Tobago et Iles vierges des Etats-Unis.
(7) Very Special.
(8) Very Superior Old Pale.









Source : BNIC; FEVS Paris

Contact, renseignements
Flora CLEMENT
BNIC
+33 (0)5 45 35 60 25
fclement@bnic.fr
Malgré l’attention portée à la rédaction et à l’actualisation de cet article, compte tenu de la fréquence des changements réglementaires, le Bureau National Interprofessionnel du Cognac ne peut assumer aucune responsabilité, directe ou indirecte, du fait des informations qui y sont contenues, des erreurs et des omissions. Ces informations sont de nature à évoluer.

 

Imprimer la page Retour