Imprimer la page Retour

WebForm
Quelques rappels : La vinification des vins aptes à la distillation Cognac doit être réalisée conformément à la réglementation et aux usages locaux, loyaux et constants. Par ailleurs, les vins de distillation doivent présenter, au moment de leur distillation, un TAV compris entre 7% vol. et 12% vol. et une teneur en acidité volatile inférieure ou égale à 12,25 milléquivalents par litre.
Revendication du cru, vinification, distillation... rappel des régles !
28/11/2016

Revendication du cru L’AOC Cognac peut être complétée par une des dénominations géographiques complémentaires suivantes :
« Grande Fine Champagne » et « Grande Champagne », « Petite Fine Champagne » et « Petite Champagne », « Fine Champagne », « Borderies », « Fins Bois », « Bons Bois », « Bois Ordinaires » et « Bois à terroirs ».

Conformément aux dispositions du Cahier des Charges de l’AOC Cognac, l’utilisation de ces dénominations est exclusivement réservé aux eaux-de-vie provenant de vins issus de raisins récoltés respectivement pour chacune d’entre elles sur des territoires strictement délimités par le décret et qualifiés par ces dénominations géographiques.

Par conséquent, il convient de revendiquer sur la déclaration de récolte, pour chaque cru, les quantités de moûts et de vins y afférentes, produites sur le territoire du cru. Les volumes ainsi revendiqués ne peuvent ensuite circuler qu’avec le nom du cru déclaré.
Vinification charentaise La vinification des vins aptes à la distillation Cognac doit être réalisée conformément à la réglementation et aux usages locaux, loyaux et constants.

De ce fait, et en application du Cahier des Charges de l’AOC Cognac, sont exclus :
• l’utilisation de pompes à palettes pour le transfert de la vendange ;
• le pressurage par une vis d’archimède (pressoir continu) ;
• l’enrichissement quelle que soit la méthode ;
• l’utilisation de l’anhydride sulfureux pendant les périodes fermentaires ;
l’adjonction de tout élément non autorisé (l’eau en faisant partie).
Distillation charentaise Les vins de distillation doivent présenter, au moment de leur distillation, un TAV compris entre 7% vol. et 12% vol. et une teneur en acidité volatile inférieure ou égale 12,25 milléquivalents par litre.

Conformément au point de contrôle n° 15 du plan de contrôle de l’AOC Cognac et afin de vérifier les points ci-dessus :

le bouilleur de cru distillant à domicile doit réaliser une analyse par cuve de vin.

le bouilleur de profession doit réaliser une analyse par cuve de distillation.

Le non-respect de ces obligations entraînera systématiquement un manquement dans le cadre de l’ODG et pourra conduire à une suspension ou un retrait d’habilitation.

Les services du BNIC restent à votre disposition pour toute précision complémentaire dont vous pourriez avoir besoin.

Retrouvez toutes ces informations sur le site Extranet du BNIC : pro.cognac.fr



Contact, renseignements
Service Viticulture
BNIC
05 45 35 60 16
viticulture@bnic.fr
Internet : www.cognac.fr
Adresse : 23 Allées Bernard Guionnet - 16100 COGNAC

 

Imprimer la page Retour