Imprimer la page Retour

WebForm
Réunis en Conseil de Bassin viticole Charentes-Cognac le mardi 25 octobre 2016, les filières Cognac, Pineau des Charentes, Vin de Pays Charentais et Moûts et Vins des charentes se sont positionnées pour un contingent d’autorisations de plantation de Bassin à hauteur de 800 hectares pour l’année 2017.
Autorisations de plantation 2017 : le Conseil de Bassin se positionne
25/10/2016

Communiqué de presse de la Fédération des Interprofessions du Bassin viticole Charentes-Cognac - 25 octobre 2016


Un Bassin viticole pour l’ensemble des filières Cognac, Pineau des Charentes, Vins de Pays Charentais et Autres Moûts et Vins des charentes

L’AOC Cognac, l’AOC Pineau des Charentes, l’IGP Vin de Pays Charentais et les autres Moûts et Vins des charentes coexistent sur un même bassin et utilisent des cépages identiques.

Ainsi, si chaque filière dispose d’attentes et de perspectives qui lui sont propres, une réflexion globale sur le dimensionnement du vignoble est toutefois nécessaire pour identifier les besoins de chacun, veiller à la cohérence de la demande globale et anticiper les répercussions de cette dernière sur l’ensemble des filières du Bassin.


Un travail concerté pour la fixation du contingent 2017

Afin de préserver la pérennité et la cohérence du vignoble et des filières du Bassin viticole Charentes-Cognac, la mise en place d’un contingent unique pour le Bassin à hauteur de 800 ha a été actée.

En effet, dans ce contexte, et après analyse des données économiques des différentes filières, les Professionnels des AOC Cognac et Pineau des Charentes, de l’IGP Vin de Pays Charentais, et Autres Moûts et Vins des charentes ont collectivement exprimé leurs besoins, dans le but de prendre en compte et encourager la dynamique d'évolution des superficies dans le bassin viticole - confirmée par les demandes de plantations nouvelles formulées en 2016 – tout en veillant à garantir la pérennité de leurs filières.


Une réflexion en cours pour une meilleure segmentation des
productions du Bassin

S’appuyant sur les données des Business Plan de chacune des filières, la réflexion commune sur les outils et dispositifs à mettre en place pour mieux segmenter les différentes productions du Bassin viticole Charentes-Cognac se poursuit actuellement. Un travail de fond est en cours sur le sujet, en lien avec les services de l’Etat et l’ensemble des partenaires des filières, afin d’étudier les différentes pistes envisageables.



Contact, renseignements
Contact presse : Marie-Véronique CHALAS
BNIC - Département Promotion et Communication
+33 (0)5 45 35 60 24
mchalas@bnic.fr

 

Imprimer la page Retour